Conseils pour sécuriser les objets connectés

objet connecté

Dans l’ère du XXIe siècle, la France connaît une explosion de l’achat et de l’utilisation des objets connectés. D’ailleurs, on prévoit que ces objets orneront tous les foyers après quelques années, ouvrant ainsi une porte numérique sur les individus et leur sécurité. En effet, les objets connectés s’intègrent très facilement à notre quotidien.

Cependant, si l’utilisation de cette technologie est de plus en plus présente dans notre vie de tous les jours, il faut être vigilant sur la manière de donner accès aux données qu’elle traite. Par manque d’attention, ces données peuvent s’avérer anodines.

Être vigilant dès l’achat

Pour assurer une sécurité sans faille, vous devez exercer votre esprit critique dès l’achat de l’objet connecté. Ainsi, consultez les sites comparateurs, les guides d’achat, les sites du commerçant et les associations de consommateurs. Si vous déjà un modèle en tête, renseignez-vous sur le fabricant, la provenance. Quelques simples clics sur la toile pourront vous permettre d’accéder à ces informations.

Lors de votre choix, privilégiez également les marques reconnues plus aptes à lutter contre les virus. Comme ces types d’appareils possèdent informent sur les conditions générales d’utilisation, renseignez-vous-y pour savoir quelles sont les données collectées et avec qui elles sont partagées. Ces informations sont cruciales, fuyez le produit si elles ne sont pas indiquées.

Également, comme tout appareil du monde technologique, les objets connectés doivent bénéficier des offres de mise à jour. Ces offres peuvent concerner la sécurité pour permettre de contrer les nouveaux risques identifiés par le retour des utilisateurs.

Modifier les identifiants par défaut

Une fois votre produit acheté, vous devez prendre un maximum de précautions pour un maximum de sécurité. Commencez la sécurisation par des configurations. Durant cette configuration, il est très important de modifier les identifiants d’accès à l’application ou au service en ligne associés aux équipements connectés.

Pour cette première étape, vous devriez alors instaurer un mot de passe fort. Généralement, on parle de mot de passe fort : assez long, mariant majuscules, minuscules, chiffres ainsi que caractères spéciaux.

Toujours appliquer immédiatement les mises à jour

Souvent négligées par les utilisateurs de technologie, les mises à jour peuvent vous coûter très cher. Comme en 2014, par exemple, les pirates se sont introduits dans le réseau de la chaine de magasins Target.

À l’issu de ce piratage, ils ont pu dérober toutes les données sur les clients du magasin. Ils ont réalisé cette opération grâce au système d’air conditionné connecté. Il est alors important de vérifier et d’effectuer toutes les mises à jour de vos appareils. D’ailleurs, si la fonctionnalité mise à jour automatique est disponible, on vous conseille vivement de l’activer.

En outre, quand vous effectuez les mises à jour, qui ne vous prendront que quelques minutes et quelques clics, il est impérativement important de ne négliger aucun dispositif. Considérez tout le système, même le plus dispositif le plus insignifiant pour ne pas faire les mêmes erreurs que Target.

Chiffrer vos données et votre réseau Wi-Fi

Le chiffrement est une des meilleures clés pour assurer la sécurité d’un système. Ainsi, il est conseillé de chiffrer et sécuriser le réseau sur lequel les objets connectés sont reliés. Il faudra modifier les identifiants d’accès par défaut à votre appareil (box ou routeur Wi-Fi). En outre, il faudra également opter pour un protocole de sécurité fiable.

Le WPA-2, par exemple, permet de protéger les connexions entrantes et sortantes grâce à des clés de cryptage. Mais même si WPA2 offre une très bonne protection, la sécurité de votre routeur dépendra essentiellement de votre mot de passe.

Outre le chiffrement du réseau, il est également efficace de chiffrer vos données pour les rendre illisibles aux personnes non autorisées. Ainsi, même si elles arrivent à y accéder, elles ne pourront pas les décrypter. À noter que cette fonctionnalité n’est pas forcément activée par défaut, il faudra ainsi vérifier dans les paramètres si oui ou non la fonctionnalité a déjà été activée.

Éteindre les dispositifs ou déconnecter internet

Cela peut sembler être une solution minimaliste, mais la meilleure solution pour être en sécurité et ne pas se faire pirater ou espionner, c’est de couper toute connexion à internet. Alors, au milieu du XXIe siècle, c’est peut-être impossible de se déconnecter définitivement du monde du numérique. On vous conseille plutôt de vous déconnecter quand vous n’utilisez pas les dispositifs.

D’ailleurs, vous pourrez réaliser des économies d’énergie de cette façon, si vous pensez à couper à chaque fois que vous n’en avez pas besoin. Si couper le réseau semble trop demander pour vous, vous pouvez juste éteindre les dispositifs qui ne vous sont pas utiles sur le moment, par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *