5G, l’arrivée du réseau du futur

réseau mobile

Le monde de la téléphonie connaîtra un très grand bouleversement à l’issue du déploiement de la 5G. Il s’agit de la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile qui prolonge l’exploitation technologique LTE. D’ailleurs, elle commence déjà à faire parler, elle risque d’être le sujet phare de 2020, mais aussi des années à venir. C’est cette année que le déploiement est prévu.

Apportant un certain nombre de changements technologiques et de nouveaux usages, ce standard promet, en effet, quelque chose d’extraordinaire, un avenir incroyable. Mais attendant, l’arrivée de ce réseau du demain, voyons ce que pourrait être un monde connecté en 5G.

Principe de la 5G

Le réseau 5G se repose essentiellement sur des ondes millimétriques (3,4 à 3,8 GHz). Les fréquences de cette bande sont aujourd’hui attribuées à l’armée française, à l’administration en charge de la météorologie et au Centre national d’études spatiales. Mais elles seront vite réattribuées aux opérateurs lors de l’enchère pour couvrir la 5G. À une différence près, la partie radio du réseau s’appuiera sur une variété de dispositifs semblables utilisés pour le réseau 4G. Cependant, celle de la nouvelle génération permettra l’installation d’une multitude de petites cellules ou small cells dans les zones denses.

On utilisera ainsi ces small cells sur les ondes millimétriques afin de donner un réseau très localisé à faible portée. Elles pourront également être installées dès la détection de saturation dans une partie du réseau. La technologie MIMO jouera également un rôle important dans une grande partie du déploiement du réseau. En effet, des antennes s’appuyant sur cette technologie feront l’objet d’une installation afin d’assurer la continuité du réseau.

Une latence réduite au maximum

L’enjeu central de la 5G réside sur le temps de latence. C’est d’ailleurs le but de l’utilisation des ondes millimétriques, qui permettent principalement de réduire le temps de latence entre les appareils pour leur donner une plus importante capacité de transfert. À l’issu du déploiement de ce réseau, on envisage alors de faire parvenir à réduire le temps de latence à moins d’une milliseconde. Cela permettrait de révolutionner architecturalement les usages sans fil.

Avec une navigation plus réactive et une importante hausse des débits, la technologie sans fil connaîtra alors un réel changement. Il sera possible, par exemple, d’utiliser un casque de réalité virtuelle du futur, sans fil, qui envoie une image 4K à chaque œil. L’utilisateur pourra ainsi profiter d’une expérience totalement fluide et agréable.

Une consommation énergétique minimale

Un monde idéal du futur serait un monde où tous les objets pourront être connectés avec une consommation énergétique tout à fait économe. C’est justement l’autre enjeu autour de la 5G. Le but du réseau est de pouvoir tout connecter. Le but est de pouvoir profiter de nombreux objets connectés basse consommation, des smartphones et des PC always connected. Les modules de ces derniers seront particulièrement économes pour éviter un impact trop important sur leur batterie.

Pour le moment, les modems du nouveau réseau ne répondent pas encore parfaitement à cet objectif. Il s’agit du Qualcomm X50 et du Balong 5000, des composants qui chauffent et gaspillent encore un peu trop d’énergie. Mais les efforts de recherche prennent notamment cette direction et espérons qu’ils arriveront à bon terme pour satisfaire les usagers lors de l’utilisation de la nouvelle génération d’infrastructures de réseaux mobiles.

Le protocole derrière la 5G

Une des choses les plus importantes concerne le protocole derrière la 5G. Son effectivité va enfin signifier la fin du réseau neutre. À l’inverse des précédents réseaux, qui gèrent les applications de la même manière (smartphone, tablette, montre connectée), le protocole derrière la 5G va établir un système de priorité selon les applications sur l’appareil connecté.

En d’autres termes, il n’y aura pas une, mais plusieurs 5G et chaque application va utiliser les fréquences et protocoles radios qui seront les mieux adaptés. Pour regarder la météo, par exemple, inutile de se brancher sur les fréquences les plus rapides.

Une vraie révolution lors de son usage

Pour le moment, les innovations offertes par le réseau du futur restent abstraites et impalpables, c’est à son usage que l’on se rendra compte de sa puissance. Au plus bas, la 5G proposera un débit de 50 Mbit/s à une vitesse comprise entre 0 et 120 km/h. En avion, vous pourrez vous connecter en 5G avec un débit moyen de 10 Mbit/s environ.

Pour les utilisateurs, cette porte numérique s’ouvre sur une plus grande disponibilité et une vision plus puissante. Les vidéos en streaming seront disponibles à plus d’endroits avec une meilleure qualité. Les jeux de réalité virtuelle représenteront une réalité. Les voitures et autres objets du quotidien pourront se communiquer entre eux et avec une plus grande autonomie. La réalité augmentée s’invitera et fera partie intégrante de nos vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *